Quelle formation est exigée pour les chauffeurs de taxi moto à Paris ?

taxi moto paris

Depuis quelques années, les conditions d’accès à la profession de chauffeur de taxi moto à Paris et en France ont été revisitées. Avant cela il suffisait de solliciter une carte professionnelle auprès de sa préfecture pour exercer, mais depuis octobre 2014, il est devenu obligatoire de passer un examen d’aptitude des compétences comme les chauffeurs de taxi. Cette condition s’adresse principalement aux futurs chauffeurs qui ne justifient pas d’au moins une année d’expérience dans le transport des personnes. On rencontre pourtant une difficulté dans ce processus, le texte impose de passer un examen, mais ledit examen n’existe pas dans les faits et encore moins dans la législation. Les modalités de l’examen n’étant pas disponibles, les demandes de chauffeurs de taxi moto sur le site http://www.bluebird-privileges.fr/ rencontrent des refus, puisque les candidats ne remplissent pas les conditions. Précisons que cela concerne essentiellement les personnes qui n’ont pas d’expérience dans ce secteur d’activité.

La contradiction va même plus loin que cela, elle cause également du préjudice à certains aspirants à ce métier qui justifient pourtant de plus de 20 ans d’expérience pour certains. Certains, après la création de leur entreprise et leur enregistrement à la chambre des métiers et de l’artisanat, doivent déposer une demande à la préfecture afin d’obtenir une carte professionnelle qui justifie qu’ils exercent en tant que « chauffeurs de moto taxi » à Paris ou ailleurs. Ils ont beau être prêts pour certains, l’examen n’étant pas mis en place ils ne peuvent pas exercer comme il se devrait. La réponse négative que certains obtiennent est justifiée par la réglementation. Puisqu’elle a été modifiée en ce qui concerne le transport des personnes par véhicules à moteur à deux ou trois roues.

En précisant bien que cette nouvelle loi s’applique précisément aux personnes qui ne justifient pas d’expérience dans la pratique du métier de chauffeur de taxi moto à Paris, ou dans d’autres régions françaises. Il est vrai que sur le plan officiel l’activité de taxi moto n’est pas interdite. Toutefois le ministère des Transports associé à celui de l’Intérieur a trouvé une solution pour éviter que les chauffeurs soient renouvelés : laisser la situation à ce point et attendre que l’on ne fasse plus état du dossier. Rappelons que ces deux ministères sont aussi en charge de l’aboutissement du texte sur le rétrofit des 100 ch qui est aussi attendu depuis 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*