Séjour au Guatemala: à la découverte de Tikal, l’ancienne cité may

Parmi les nombreuses activités intéressantes à faire en Amérique latine, visiter les ruines mayas fait sans doute partie des plus importantes à inclure dans votre itinéraire. L’ancien site de Tikal localisé au nord de Guatemala apparaît comme une destination de premier choix pour les voyageurs voulant explorer des temples mayas. De plus, ceux de Tikal se situent en pleine jungle guatémaltèque, ce qui vous entraîne tout de suite dans une aventure dépaysante. Avant de faire vos bagages, aidez-vous de ces informations-clés suivantes pour assurer une escapade excitante au Guatemala.

Visite de Tikal au Guatemala : l’essentiel à ne pas rater

Si aujourd’hui, Tika fait partie des sites archéologiques incontournables d’Amérique latine, elle fut auparavant (1000 av. J.-C.) la principale cité du peuple Maya. Au fur et à mesure que les années passèrent, Tikal fut de plus en plus enfouie dans l’immense jungle guatémaltèque.

Dans le cas où vous disposez de peu de temps pour visiter le Guatemala, privilégiez la visite des 3 spots suivants pour ne pas manquer l’essentiel :

1. Le Grand Plaza

La partie la plus importante de tout itinéraire à Tikal est définitivement le Grand Plaza. Une fois à la place centrale pour le voir, il ne vous faut que très peu d’imagination pour ramener l’ancienne Tikal à la vie.

De l’autre côté du Grand Plaza se situent deux temples imposants à savoir, Temple I et Temple II. Le premier faisant 47 mètres de haut constitue la tombe du roi Jasaw K’awiil Chan, tandis que le deuxième, bien que plus petit que  le Temple I, offre d’imprenables vues sur le Grand Plaza

Conseil : vous faire accompagner d’un guide qualifié vous permet de mieux vous repérer à Tikal et apporte plus de compréhension sur l’importance de ce site vis-à-vis du Guatemala. Cliquez ici pour consulter d’autres conseils de spécialistes du séjour au Guatemala.

2. Temple IV

Si grimper les temples I et II implique de monter quelques marches, Temple IV est un challenge bien à part. En effet, avec ses 70 mètres de hauteur, il s’agit de la plus grande pyramide de Tikal. Toutefois, monter au sommet de celle-ci n’est pas si compliqué, mais demande tout de même pas mal d’énergie.

Rassurez-vous, l’escalade rigoureuse de l’ancienne pyramide est récompensée par la meilleure vue que ce fameux site archéologique puisse offrir. Vous pourrez apercevoir le sommet de chaque temple dépasser les arbres. D’ailleurs, cette même vue a été utilisée dans une des scènes du film Star Wars : Un Nouvel Espoir.

3. Temples III et VI

Bien qu’ils se fassent un peu voler la vedette par les édifices précédents, les Temples III et VI en valent tout de même le détour. Par exemple, le Temple III, surnommé le Temple du Jaguar, a la spécificité d’avoir une structure tellement solide qu’on ne penserait pas qu’il fut bâti à la main uniquement.

Quant à l’autre édifice, il est souvent référé comme étant le Temple des Inscriptions en raison des nombreuses inscriptions hiéroglyphes présentes un peu partout.

Prévoir une visite de Tikal : tout ce que vous devez savoir sur la logistique

Une excursion dans un aussi grand site archéologique que Tikal ne s’improvise pas, surtout lorsque vous devez encore voir d’autres attractions touristiques au Guatemala. Pour réaliser un gain de temps considérable, aidez-vous des pistes suivantes pour planifier au mieux votre halte à Tikal :

Le meilleur moment pour passer voir Tikal

Gardez à l’esprit que vous passerez au moins une bonne demi-journée pour bien contempler la beauté de cette ancienne cité Maya. C’est pourquoi choisir la bonne période qui offre des conditions météorologiques optimales est important. Ainsi, la saison sèche (avril-mai) constitue le meilleur moment pour apprécier Tikal dans toute sa splendeur.

Néanmoins, le facteur « touristes » est également à prendre en compte pour décider du moment favorable pour visiter Tikal. Dans le cas où vous préférez les excursions paisibles, évitez la haute saison qui abonde en vacanciers. De ce fait, votre meilleure alternative est donc la période février-mars pour explorer Tikal en toute quiétude.

Sortie à la cité Maya de Tikal : où séjourner ?

Que ce soit avant ou après avoir visité cet incroyable site archéologique du Guatemala, vous aurez besoin d’un endroit où dormir et de préférence, qui se trouve à proximité de cette attraction guatémaltèque. 2 options principales s’offrent à vous :

  • Sachez que vous n’avez pas besoin de vous installer dans les plus beaux lieux d’hébergement de Flores pour profiter d’un excellent confort. Hotel Isla de Flores et Hotel Villa del Lago en sont la preuve.
  • Ceux qui veulent se sentir plus près des temples de Tikal adoreront séjourner à l’hôtel Jungle Lodge Tikal qui propose des bungalows privés dotés d’une salle de bain moderne.