L’immobilier à Bangkok en Thaïlande séduit les étrangers

Location de vacances en Thailande

Le secteur immobilier en Thaïlande  avec Atlasimmobilier International continue d’intéresser de plus en plus d’étrangers qui affichent une préférence pour la ville de Bangkok. En effet, depuis plusieurs décennies, ce marché qui était très peu connu et par conséquent très peu demandé fait des émules et attire toujours plus l’attention des populations étrangères qui souhaitent s’y installer ou simplement y avoir un logement secondaire. Ces investisseurs venus d’ailleurs sont attirés par les nombreux condominiums de luxe qui poussent comme des champignons dans la ville thaïlandaise. Cette attraction est soutenue par les prix du marché, mais aussi par le climat politique calme de la Thaïlande. Si on fait une comparaison par rapport à l’année 2014, on constate que le nombre de nouveaux condominiums construits dans le quartier CBD, quartier central des affaires, a augmenté de 64%. Information provenant de CBRE, groupe de conseil et de service immobilier.

Selon le quotidien « Bangkok Post », on compte au total 12 000 condos neufs qui ont vu le jour durant l’année 2015 dont 70% sont des logements de luxe. Dans des logements comme ceux-là, le mètre carré se situe entre 120 000 bahts et 200 000 bahts, pour des unités de condominium qui se vendent à environ 5 millions de bahts l’unité. Dans les immeubles de luxe, le mètre carré se situe entre 200 000 bahts et 300 000 bahts, pour des unités vendues à plus de 10 millions de bahts. L’un des facteurs prouvant que les biens immobiliers en Thaïlande attirent de plus en plus d’étrangers est l’augmentation importante de ces derniers dans les processus d’acquisition. Le pourcentage total d’acquisitions faites par des étrangers est passé de 18% à 22%. Parmi les populations étrangères qui consomment le plus l’immobilier à Bangkok, nous retrouvons les populations de Hong Kong, de Taiwan, mais aussi de Singapour, les Européens ne sont pas encore très présents dans le secteur.

Ces populations achètent beaucoup à Bangkok parce que dans leurs pays d’origine les prix sont un peu plus élevés que sur le marché immobilier en Thaïlande. Cette analyse confirme les pronostics établis avant, pas de nombreux observateurs, comme le Global Property Guide qui désignait la Thaïlande comme le pays le plus attractif en termes d’immobilier, dans cette partie du continent asiatique. Le retour au calme dans la ville de Bangkok ne fait que renforcer ce phénomène et garantit une progression toujours à la hausse dans le secteur immobilier à Bangkok. Les investisseurs qui souhaitent acquérir des biens immobiliers à l’étranger savent désormais quelle destination ils peuvent ajouter à leur carte géographique d’investissement.

Les conducteurs de trottinette électrique ne sont pas des délinquants

Trottinette électrique

Beaucoup de choses sont dites sur les conducteurs de trottinetteelectrique et autres engins autorisés à rouler sur les trottoirs. D’aucuns pensent que ce sont des délinquants, qu’ils bousculent les piétons, qu’ils ne respectent rien ni personne, qu’ils se prennent pour les rois du monde, etc. Selon les chiffres de la Préfecture de Police de Paris, on constate que le nombre des accidents a baissé de 4,7% entre 2012 et 2013. Les piétons constituent selon ces résultats, 33% des blessés graves, pendant que les conducteurs d’engins motorisés constituent 52% des blessés. Ce bilan montre également que la première infraction en cause dans les accidents, avec 21% des situations, est la traversée irrégulière de la chaussée, infraction commise par les piétons. Selon un autre sondage effectué par la MMA, 92% des interrogés reconnaissent avoir déjà traversé en dehors des passages cloutés ou lorsque le feu piéton est au rouge. Pourtant, le président du Droit des piétons insiste sur le fait que les piétons ne sont plus les rois du trottoir, il dénonce les terrasses de café qui sont pleines, les pistes cyclables, les mobiliers urbains, etc.

Les utilisateurs de trottinettes électriques quant à eux n’ont pas d’incident grave à signaler. Ils déclarent même que se servir de leurs engins nécessite une concentration particulière et de faire preuve de prudence. Avec les différents obstacles que l’on retrouve en roulant, comme les bosses, les nids de poule, mais aussi le comportement des piétons, chaque itinéraire est parsemé d’embûches. De la même manière qu’un piéton, un utilisateur de ces engins souffre également dans sa chair en cas de chute, qu’il soit ou non équipé de protections comme le casque, les protège-poignets ou protège-genoux, ce qui fait un motif supplémentaire de prudence pour ces conducteurs.

Il est important de préciser deux choses. La première est que lorsqu’un conducteur de trottinette électrique est obligé de rouler sur le trottoir par défaut de piste cyclable, il sait comment avancer au pas, afin de ne pas bousculer les piétons. Deuxième chose, les piétons sont assez dangereux pour eux-mêmes pour de nombreuses raisons : changement brusque de cap, hésitations, arrêts brusques, les groupes qui occupent tout le trottoir sans raison véritable, etc. Il faut même dire qu’on assisterait à plus d’accidents si les rouleurs n’avaient pas pris l’habitude de maintenir une distance de sécurité d’environ 5 mètres, permettant ainsi d’anticiper. Pour remédier à cela, certains proposent de mettre sur pied des formations et des opérations de sensibilisation qui seraient dédiées aux piétons.

La place de la cheminée à l’éthanol dans la bioéconomie

cheminee

Le mot bioéconomie a été utilisé pour la première fois en 1925 par Russe T.I. Baranoff un biologiste d’origine russe. Depuis sa première utilisation, ce mot a pris de nombreux sens et contribue à développer de nombreuses pratiques et théories. Bioéconomie peut définir les comportements biologiques au sens économique comme Baranoff le pensait, mais également la gestion des ressources halieutiques commerciales, théorie émise par H.Scott Gordon. C’est Nicholas Georgescu-Roegen qui en 1970 démontre que le processus économique est une extension de l’évolution biologique des êtres humains. Cette nouvelle vision dénote la dimension double de l’économie. Sur le plan environnemental, la bioéconomie met en avant les contraintes environnementales qui influent sur l’activité économique. C’est dans ce dernier contexte que la cheminée à l’éthanol avec Cheminee Bio Ethanol France et les biocarburants interviennent. L’objectif principal est donc de rapprocher l’écologie et l’économie. La bioéconomie est donc devenue ainsi, l’une des sources de l’économie écologique.

Les biocarburants dans l’économie et l’écologie

Avec l’engouement actuel pour les biocarburants, ces derniers sont de plus en plus produits et ces derniers font augmenter les besoins en bois en produits agricoles et autres sources végétales de la biomasse. Nous parlons ici essentiellement des biocarburants fabriqués à partir de biomasse, biochar et bioénergie. Ce besoin intense en ressources végétales met en péril la diversité biologique, surtout celle que l’on retrouve dans les forêts. Grâce aux investissements étrangers, de grandes superficies de terre ont été réquisitionnées pour la production de bioénergie, surtout dans les pays situés plus au sud. Cela porte atteinte à de nombreux droits, ceux des populations autochtones, de la souveraineté alimentaire, des droits fonciers et de la réforme agraire. Actuellement, l’objectif des gouvernements est de promouvoir les effets positifs des biocarburants et réduire les effets négatifs liés à leur production. Ainsi les cheminées à l’éthanol pourront avoir du carburant pour fonctionner, sans porter atteinte à la biodiversité.

Il est donc important de supprimer les mesures qui encouragent au développement de la production industrielle de biocarburants. Il est donc nécessaire de promouvoir une production plus saine des biocarburants. Ainsi, la cheminée à l’éthanol et d’autres équipements fonctionnant aux biocarburants pourront être alimentés, l’environnement subira de moins en moins de pollution et les forêts et autres sources de biomasse végétales ne seront plus en péril. Chaque intervenant y a son rôle à jouer. Que ce soit pour les utilisateurs, fabricants d’équipements ou les producteurs de carburants, des mesures doivent être prises.

Les professionnels de l’immobilier de Marrakech se réunissent à Rabat

Immobilier MarrakechLa première réunion du bureau de l’association maroco-africaine du bâtiment et travaux publics s’est tenue dans la ville de Rabat au Maroc. Cette première réunion a permis aux participants de prévoir et de mettre en place un plan d’action concernant l’organisation administrative de l’association. Les acteurs du secteur de l’immobilier à Marrakech sur le site http://www.blogdesvoyageurs.com/ ont été conviés à cette rencontre afin d’apporter leur contribution aux différentes activités et à l’avancement de cette association. Ainsi, il sera question des ressources et de leur utilisation, il faudra également définir les priorités de l’association et le modèle d’organisation de cette dernière. L’Association a prévu comme activités de s’impliquer dans diverses manifestations afin de promouvoir l’Afrique dans le secteur du BTP à l’étranger, mais aussi au Maroc. Il sera également question de renforcer les liens de partenariat qui existent entre l’association, Maroc Export, et le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, dans le but d’établir un modèle de collaboration d’envergure et créer des relations d’affaires avec les pays africains via leurs ambassades.

L’association aura également pour mission d’identifier une liste des projets d’études techniques dans le secteur du BTP. Les projets sélectionnés pourront être financés avec l’appui du ministère de l’Équipement, du Transport et de la logistique. Des projets qui pourront certainement contribuer à faire grandir le secteur de l’immobilier à Marrakech, mais aussi sur l’ensemble du territoire marocain et l’ensemble du continent africain puisque l’Association concerne le continent dans son ensemble. La première tranche des financements s’élève à 20 millions de dirhams et c’est un financement disponible pour l’année 2016. L’Association a vu le jour en novembre 2015.

Cette association est une plateforme dont l’objectif est de servir la coopération technique entre le Maroc et l’Afrique. C’est également un espace de réflexion et de concertation entre les différents acteurs du secteur BTP au Maroc pour qu’il y ait une certaine cohérence entre la vision de l’Association et les partenariats avec les pays d’Afrique. Parmi les principaux partenaires de l’Association nous pouvons citer le ministère, les entreprises et établissements publics, y compris ceux du secteur immobilier à Marrakech, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, Maroc Export, les fédérations et associations professionnelles du secteur BTP, le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Économie numérique. Avec les actions prévues au sein de l’association, il est certain que le secteur connaitra une progression intéressante sur le continent africain et par la même occasion permettra aux différents secteurs qui lui sont liés de progresser.

Quelles sont les différentes utilisations des trottinettes ?

trottinette electriques

Avec les années la trottinette a beaucoup évolué. À la base il s’agissait d’un jouet en plastique destiné aux enfants, un peu comme le vélo à ses débuts. Au fur et à mesure des avancées technologiques et des besoins, les constructeurs se sont lancés sur de nouveaux marchés afin de toucher de nouvelles cibles. C’est comme cela que depuis la fin des années 1990 ils se sont mis à fabriquer des trottinettes en métaux qui correspondent mieux aux besoins des jeunes et des adultes. Les avancées sur les batteries ont également permis de doter les trottinettes de moteurs, c’est ainsi qu’on trouve aujourd’hui des trottinettes à assistance électrique. Ces dernières sont beaucoup plus légères, plus compactes et pliables, on peut donc les emmener partout où l’on va. Avec la trottinette electrique pour adulte de base, le pilote doit utiliser son pied pour propulser l’engin, voilà un autre inconvénient que le moteur a fait disparaître, désormais nul besoin de son pied, le moteur électrique se charge de faire avancer la trottinette.

La grande majorité des adultes utilise encore la trottinette pour les activités sportives. Certains font du freestyle avec. Le freestyle qui était à l’origine destiné aux BMX s’est démocratisé et est pratiqué avec la trottinette. On retrouve de nombreuses figures de freestyle avec la trottinette, notamment Inward qui consiste à faire pivoter la trottinette en avant en tenant le guidon. Le turndown oblige le pilote à tourner à 180° sans toutefois enlever les pieds du plateau de la trottinette. X-up consiste à tourner le guidon à 180° tandis que 720° consiste à faire deux tours de 360°. On retrouve également des figures comme 1080°, Whip rewind, heelwhip, etc. À Montreux en Suisse on organise d’ailleurs une compétition de trottinette freestyle. Cette dernière a lieu tous les ans dans d’autres villes comme Lyon ou Marseille. De plus en plus de compétitions sont organisées afin de faire connaître ce sport par le plus grand nombre. Des magazines destinés au freestyle sont disponibles dans les kiosques comme Scoot nation ou Scoot mag. Rappelons que scooter est le mot anglais qui désigne la trottinette.

Il existe une variante de la trottinette, celle-ci est dotée d’une roue avant qui fait la taille d’une roue de vélo, tandis que la roue arrière est beaucoup plus petite. Cet appareil s’appelle le Footbike ou pédicycle, il a vu le jour en 1994 en Finlande. C’est un engin qui est destiné à la vitesse et adapté pour une utilisation sportive. Son nom Footbike a été choisi par les dirigeants de clubs européens. Un fabricant utilise d’ailleurs ce nom pour développer sa propre marque. Le terme pédicycle se développe progressivement et a été utilisé pour la première fois lors de la coupe d’Europe en 2012 dans la ville de Lyon. Les premières courses en pédicycle ont eu lieu en Europe à partir de 1997. La coupe d’Europe Footbike Eurocup se déroule chaque année dans différents pays depuis 2001. En France la première compétition s’est déroulée dans la ville de Lyon en 2010. Une belle avancée attend ce sport en plein développement.

Investissements étrangers dans l’immobilier à Marrakech et au Maroc

vente bien immobilier a marrakech

Le Maroc se présente actuellement comme un pays ouvert à l’étranger et prêt à accueillir les projets innovants en son sein. De plus, le pays jouit d’un climat politique adéquat aux affaires, ce qui encourage les investissements étrangers en son sein. C’est pour cela que depuis plusieurs décennies maintenant, on assiste à un foisonnement de projets structurants, culturels, touristiques, etc. Tout est mis en œuvre pour que non seulement les investisseurs puissent avoir un retour sur investissement, mais aussi pour qu’en retour le pays puisse en bénéficier, via la création d’emplois, la création de sites touristiques, etc. C’est pour cette raison que l’on parle de partenariat gagnant. Dans le secteur immobilier, de nombreux projets ont été concrétisés et continuent de voir le jour, afin d’offrir aux Marocains et aux étrangers qui souhaitent s’installer au Maroc des logements de première qualité et surtout respectueux de l’environnement. L’immobilier à Marrakech avec Atlas Immobilier n’est pas exclu de cette formule. On retrouve dans la ville ocre des projets immobiliers financés par de grands groupes étrangers.

Le projet Green Valley City Marrakech

Le groupe émirati « Green Valley » est l’un de ces grands groupes qui souhaitent investir au Maroc à travers le secteur immobilier. Le groupe émirati prévoir d’investir une somme globale de 3 milliards de dirhams dans différents programmes immobiliers à Marrakech et dans d’autres villes du royaume. Les facteurs qui ont influencé ce choix de pays pour les projets de Green Valley sont la stabilité du Maroc, ainsi que les relations fraternelles et amicales qui lient le Royaume et les Émirats arabes unis. Le projet immobilier se nomme « Green Valley City Marrakech ». Selon le Directeur général de la filiale de « Green Valley » au Maroc, Youssef Mansour, le groupe est déjà présent au Maroc avec de nombreux projets comme « Emirates Résidence », « Casa Résidence » à Casablanca.

Le projet « Green Valley City Marrakech » est une façon pour le groupe de consolider sa présence et ses investissements au Maroc, ainsi que les bonnes relations qui lient les deux régions. Le projet comptera plus de 350 villas luxueuses avec piscine et vue sur l’Atlas, on y retrouvera également de nombreux loisirs. Ce projet est le reflet de l’expérience de Green Valley dans l’immobilier. Maintenant cette expérience pourra être concrétisée dans l’immobilier à Marrakech. Précisons que le groupe émirati a déjà investi dans 16 pays à travers la planète et le choix de Marrakech est aussi une réponse aux besoins des clients du Moyen-Orient.

Quel métier faire dans la production audiovisuelle dans les Gets ?

production-audiovisuelle

La production audiovisuelle dans Les Gets  et en France n’est pas un secteur aussi simple que l’on pourrait le penser. En effet, on y retrouve de nombreux métiers qu’il n’est pas toujours évident de distinguer. Parfois on peut s’emmêler les pinceaux entre le producteur délégué et le producteur exécutif, ou entre le producteur et le réalisateur, ou même le régisseur. En fait pour bien s’intégrer dans le secteur, il faut réussir à définir les missions et les rôles de chacun dans la chaîne qui aboutit à la production d’un film de bonne qualité, bien distribué.

Les métiers liés au scénario

Parmi les métiers de la production audiovisuelle dans les Gets qui sont liés au scénario, nous retrouvons en première position le scénariste évidemment. Il s’agit de la personne en charge de la rédaction du scénario du film, d’une série télé ou d’un reportage. Le scénariste peut être le « créateur » ou le « compositeur » de l’œuvre, tout comme il peut également être celui qui adapte une œuvre déjà existante. Une fois le scénario prêt, il s’investit dans le tournage du film en modifiant le scénario en fonction des besoins de la production et des impératifs du film. Le métier de scripte est un métier dédié essentiellement aux femmes, son rôle est de veiller à la continuité du et à la logique du film. Lorsqu’il s’agit de la télévision, la scripte écrit le déroulé de l’émission, le descriptif du déroulement de ladite émission. Elle est la personne en charge de la coordination du travail des équipes en action sur le plateau.

Pendant le tournage d’un film, la scripte vérifie bien que les raccords entre les scènes sont effectués comme il se doit. Elle ne se trouve jamais loin de son cahier, cahier dans lequel elle note les informations dont elle aura besoin pour la continuité logique du tournage (jeu des acteurs, luminosité, etc.). On a bien conscience que la production audiovisuelle que ce soit dans les Gets ou ailleurs ne se limite pas à un simple jeu d’images et de logiciels. La cohésion humaine entre les personnes travaillant sur un même projet est importante, tout autant que le professionnalisme de chacune d’entre elles. De cette manière on peut être sûr que la qualité du film sera bonne et avec les bons contacts et les bonnes procédures, il sera tout aussi bien distribué, afin que le producteur rentre dans ses frais et ait du bénéfice sur les ventes.

Peut-on découvrir le mode de vie des populations en Ouzbékistan en faisant un trek ?

Ouzbékistan

L’uzbekistan est un pays qui compte une population assez nombreuse et hétéroclite. Parmi la trentaine de millions d’habitants que l’on y retrouve, on peut compter des Asiatiques, des Russes, des Ouzbeks et de nombreuses autres tribus qui sont réparties sur le territoire national. Ces populations parlent principalement deux langues : l’ouzbek et le russe, qui sont accompagnés d’autres langues utilisées de façon minoritaire. S’il faut faire un petit récapitulatif de la situation et de l’évolution démographiques de cette population, nous pouvons retenir que la croissance dans ce domaine se chiffre à environ 2%. L’espérance de vie des Ouzbeks est d’environ 64 ans. La population actuelle est majoritairement jeune et peu sont en âge de travailler, nous avons donc affaire à une population en pleine maturation. Le taux d’alphabétisation des populations est de 99,3% environ, ce qui signifie que la plupart des citoyens de la République d’Ouzbékistan ont suivi un cursus académique. Vous aurez l’occasion de discuter avec eux en faisant un trek en Ouzbékistan avec l’agence cas-uzbekistan.

Religion en Ouzbékistan

La religion dominante et majoritaire dans ce pays est l’islam de rite sunnite, elle est appliquée à plus de 94% de la population. Dans les zones de Samarcande et à Tachkent, on retrouve également des musulmans, cette fois d’orientation chiite, à hauteur approximative de 1% de la population. D’autres religions sont représentées, notamment l’orthodoxie avec 4%, ce pourcentage est en continuelle diminution à cause des russophones qui retournent progressivement dans leurs pays d’origine. On retrouve également le judaïsme, le catholicisme, mais aussi des communautés baptistes. Selon les statistiques officielles, les catholiques sont au nombre moyen de 4 000 sur le territoire Ouzbek. Ces différentes religions peuvent être approchées durant un trek en Ouzbékistan.

Une forme de luthérianisme, celle qui a été importée par les Soviétiques d’origine allemande déportés par Staline, existe encore, mais à très petite échelle. En effet, on retrouve deux minuscules communautés paroissiales sur l’ensemble du territoire national, dans les villes de Tachkent et celle de Ferghana. Ce sont des communautés que vous pouvez rencontrer pendant un trek en Ouzbékistan. Beaucoup de luthériens sont partis du pays dans les années 1900-2000 lorsque les frontières ont été ouvertes. Sur le plan officiel, le pays est laïc pourtant l’état contrôle les religions. De nombreuses associations luttent contre ce phénomène afin que chaque citoyen puisse être libre de son obédience religieuse, sans craindre de quelconques représailles.

Aller à Saint-Pierre grâce à une location de voiture à Sainte-Marie

location de voiture à Sainte-Marie

Parmi les communes françaises qui se trouvent dans le département en région de la Réunion, nous pouvons citer la commune de Saint-Pierre qui est aussi la sous-préfecture de l’île. Saint-Pierre est au nombre des 60 communes comptant le plus d’habitants en France. Et à l’échelle de l’île de la Réunion, Saint-Pierre est la troisième ville avec le plus d’habitants de l’île, derrière Saint-Denis et Saint-Paul. Beaucoup de personnes ont tendance à croire que Saint-Pierre est la deuxième ville de l’île après Saint-Denis, grâce à son centre-ville développé et animé. La ville a été créée en 1735 et est construite pour accueillir les touristes appréciant les activités liées à l’eau, son port a une capacité de 400 places et est adéquat pour la pratique de la pêche. En faisant une location de voiture à Sainte Marie sur le site Europcar Reunion, vous pourrez profiter des animations de la ville avec ses restaurants, ses hôtels, ses boîtes de nuit et pianos-bars, son casino, etc.

Les habitants de Saint-Pierre sont les Saint-Pierrois et les Saint-Pierroises. La devise de la commune est « Force, fortune, chance ». Les villes voisines de Saint-Pierre sont Entre-Deux, Saint-Joseph, Petite-Île, Le Tampon et Saint-Louis. Quelques dates ont marqué l’histoire de la commune, en 1854 ont commencé les travaux de construction du port, en 1882 une ligne de chemin de fer reliant Saint-Pierre à Saint-Louis a été livrée en même temps que le port. En 1965 Saint-Pierre devient la sous-préfecture de l’île. Vous pouvez visiter le port de Saint-Pierre en optant pour une location de voiture à Sainte-Marie.

La commune compte 4 cantons dont le premier abrite 18 520 habitants, le deuxième 14 370, le troisième 17 991 et le quatrième 23 599 habitants. C’est à partir de la commune de Saint-Pierre que les Terres australes et antarctiques de la France sont administrées. Saint-Pierre abrite également le deuxième régiment parachutiste d’infanterie de marine. Saint-Pierre est une commune que vous gagnerez à visiter si vous faites une location de voiture à Sainte-Marie. La commune comptait 80 8023 habitants selon le recensement de 2012. Cette évolution est suivie par les recensements de la population organisés par la ville depuis 1961. La population de Saint-Pierre a beaucoup évolué, rappelons qu’en 1961 la ville ne comptait que 33 947 habitants. Aujourd’hui la population actuelle de Saint-Pierre a pratiquement doublée.

Comment reconnaître une vraie chaise Eames DSW, ou un autre modèle ?

chaises DSWAvec le développement du design et surtout la production industrielle des meubles design depuis les années 1950, les meubles design sont désormais accessibles au plus grand nombre. Il est donc possible de trouver une chaise Eames DSW à un prix très intéressant sur le site Famous Design http://www.famous-design.com/chaises-d-interieur/chaise-dsw-noir_1043.html. Toutefois, sur le marché, on retrouve des contrefaçons qui diffèrent des rééditions. Pour pouvoir se retrouver dans tout cela et ne pas se faire avoir en achetant une contrefaçon, faisons un tour des différentes chaises de Charles Eames que l’on trouve sur le marché. Précisons que de nos jours, il est encore possible de trouver des chaises Eames originales. Les chaises sont dites originales lorsqu’elles disposent d’une coque et de chaises d’origine, ces dernières suscitent l’intérêt des collectionneurs, mais elles sont assez chères à l’acquisition. On retrouve aussi les semi-originales. En général les semi-originales sont constituées d’une coque d’origine associée à des pieds réédités. Ce système permet d’obtenir un meuble d’époque à un prix raisonnable.

Sur le marché on retrouve aussi les premières éditions des meubles de Charles Eames. Des meubles éditions ZÉNITH. Il s’agit de meubles de Charles Eames ayant été édités entre 1950 et 1953 dans les usines Zenith plastics. On retrouve des chaises Eames DSW de cette époque. La principale caractéristique des meubles de cette édition est que la coque est très fibreuse et elle comporte un tour unique que l’on appelle « rope edg e ». L’étiquette est en damier quand on arrive à la trouver. Cette édition était fabriquée de manière artisanale, cette méthode de fabrication a été abandonnée en faveur d’une fabrication en série qui ne propose plus de « rope edge » et où la fibre en verre n’est plus très présente, au fil des éditions Herman Miller. La deuxième génération des éditions ZENITH a été faite uniquement en 1953. Les chaises Eames de l’édition ZENITH sont les plus appréciées des collectionneurs.

Les éditions vintages par excellence sont les éditions HERMAN MILLER qui ont été produites entre 1953 et 1972. On retrouve différentes coques Herman Miller, même pour un modèle comme la chaise Eames DSW. Elles ont toutes la particularité d’avoir le logo Herman Miller moulé dans le matériau. Les premières éditions sont dotées d’une étiquette qui reprend les différents brevets. Certaines ont été fabriquées aux États-Unis par la société Summit et sont dotées du logo s, d’autres en Europe avec les logos m et v, et les dernières par la firme cincinaty Milacron et sont dotées du logo.